Le Sicasmir s’engage dans un partenariat culturel

Les agents du Sicasmir ont sûrement déjà vu Valérie, Irène et Fanny dans les couloirs du Sicasmir ou accompagnées d’un agent en visite à domicile. Cette association, appelée Palabras, est en train de créer un projet d’immersion culturelle dans des lieux de travail et de vie. L’association Palabras a choisi d’interroger le quotidien à travers cette simple question : qu’est-ce que tu fabriques ?. « Autrement dit », affirme le groupe, « que mettons-nous de nous-mêmes dans ce que nous faisons tous les jours ? ». Une initiative de création sonore et d’écriture qui cherche à apprécier les détails, révéler la force, la fragilité, la poésie et le sens.

En 2021, le Sicasmir s’est engagé dans un partenariat culturel intitulé « Qu’est-ce que tu fabriques ? » en association avec Pronomade(s) et la compagnie Palabras pour promouvoir l’engagement et le rôle de nos agents à domicile.


Dans ce projet culturel, inscrit sur deux ans, nos agents se sont impliqués aux côtés des intervenants de la compagnie Palabras. Depuis mars dernier, Valérie, Irène et Fanny les accompagneront dans leur mission de terrain pour mieux comprendre leur rôle au quotidien.

Le projet


Ce projet interroge artistiquement, par le biais de la création sonore et de l’écriture, le rapport que ces personnes entretiennent à leur travail. Il s’agit de prendre soin, par l’art et la rencontre, de ces personnes qui prennent soin des autres et dont le travail est souvent dévalorisé.


À la suite des premières rencontres (mars 2022, juillet 2022 et septembre 2022), la compagnie sera également présente entre le 7 et le 11 novembre 2022 et reviendra 5 jours à définir en 2023. Ces visites sont destinées à prendre le temps de rencontrer, questionner, écouter, enregistrer les salariés.es du Sicasmir.

Le projet se concrétisera par la réalisation de portraits sonores, d’un livret et d’installation(s) qui seront présentés et partagés lors d’un rendez-vous final en 2023 dont la forme, la durée et les dates seront définies ultérieurement.


Les mots de l'association Palabras


À mi-chemin


Voilà quatre ans tout rond que nous nous installons là où l’on nous invite (une maison de retraite dans un village de Gironde, un territoire rural au Pays basque, un théâtre puis un quartier d’habitat social à Bordeaux…) pour chercher à comprendre et à raconter ce que chacun de nous met de soi-même dans ses activités quotidiennes, particulièrement son travail. Très tôt dans ce projet, intitulé Qu’est-ce-que tu fabriques ?, nous avons eu envie d’explorer les réalités de l’aide et du soin à domicile, envie qui s’est concrétisée grâce à l’hospitalité de Pronomade(s), puis du Sicasmir, qui partagent en Comminges le même terrain d’action, culturel d’un côté, sanitaire et social de l’autre.

Voici une année, tout rond aussi, que nous avons découvert le Sicasmir avec le désir d’accompagner celles et ceux qui le font vivre. Parce que nous collectons en chemin des paroles pour les faire résonner (sous forme, notamment, d’entretiens sonores, de cartes postales, d’affiches et de livrets), notre démarche ressemble à celle du documentaire. Mais notre but premier n’est pas d’accumuler des interviews. Ce que nous cherchons, chacune à sa manière, c’est à partager avec les personnes qui nous accueillent un peu de leur expérience, par les mots, bien sûr, mais aussi par ces faits et gestes qu’on accomplit tous les jours, parfois sans y penser. Nous ne savons pas encore quelle forme prendra la présentation finale de notre travail, prévue à l’automne 2023. Elle sera conçue en tout cas comme un moment de rencontre mêlant les professionnel-le-s, les bénéficiaires, leurs proches, à un public extérieur venu découvrir et écouter ce qui se fabrique au Sicasmir.


Si la confiance et l’échange constituent un préalable à notre entreprise, nous savons bien que ni l’une ni l’autre ne se décrètent, d’autant moins quand il s’agit de parler du travail sur son lieu de travail. C’est pourquoi, par exemple, nous prenons toujours le temps de faire lire ou écouter aux intéressé-e-s celles de leurs paroles que nous souhaitons rendre publiques, afin d’être sûres de leur accord. C’est pourquoi aussi nous avons voulu travailler dans la durée, en revenant à intervalles réguliers nous immerger dans votre quotidien.

Nous sommes heureuses de vous retrouver dès la semaine du 7 novembre, et d’ici là, sommes à votre disposition pour répondre à vos questions si besoin.


Fanny, Irène et Valérie,
Association Palabras
22 vues