MDA 02 Large_edited.jpg

Maison
Des
AiDants

La Maison des Aidants est un service gratuit du Sicasmir destiné à apporter aide et soutien à ceux qui accompagnent et aident leurs proches fragilisés (par l’âge, la maladie ou le handicap) à domicile.

Une psychologue peut être amenée à intervenir auprès d’un aidant à domicile en situation de difficultés particulières et bloquantes (épuisement, souffrance psychologique, conflits, problèmes de santé...) afin de proposer un soutien spécifique et une orientation vers d’autres dispositifs complémentaires si besoin.​

 

Depuis 2012, ce service du Sicasmir accompagne de nombreux aidants du Comminges. Thérapies de groupe, individuelles ou simplement d’accompagnement, la MDA a joué un rôle crucial dans la reconnaissance de cette fonction précieuse et souvent mal connue.

Comment fonctionne la maison des aidants ?

 

La Maison des Aidants concourt à renforcer ses actions de proximité au bénéfice des aidants familiaux. Ses missions principales sont de lutter contre l’isolement et la sédentarité, prévenir de l’épuisement du proche aidant en proposant un accompagnement et un soutien psychologique : un travail pluridisciplinaire en collaboration avec des professionnels.

MDA 06 Grande.jpeg

[INSCRIPTIONS OUVERTES]

Vous accompagnez un proche ? Nous vous présentons nos ateliers gratuits de la Maison des Aidants du Sicasmir. Découvrez notre programme complet avec 66 séances entre septembre et décembre 2022 à Aspet, Aurignac, Luchon, Saint-Gaudens et Salies-du-Salat. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Soutien Psychologique

Grâce à l’intervention de deux psychologues, la Maison des Aidants offre un espace d’échange individualisé et adapté à chaque aidant. C’est un moment privilégié. La personne peut s’exprimer librement, sans avoir l’impression d’être jugée.

Pause café

Un moment de rencontre et d’échange. C’est également un moment ressourçant qui permet de se nourrir de l’expérience de l’autre, de prendre conscience du chemin parcouru et des capacités développées. C’est la force collective. Le fait de rencontrer d’autres aidants qui partageant des situations similaires, aide à prendre du recul. À chaque rencontre, une thématique est abordée et développée avec les aidants. 

Le temps liberé

C'est un service proposé par une professionnelle à domicile et les ASG du Sicasmir qui interviennent auprès des aidés. Le but de ses interventions est de pouvoir toujours libérer l’aidant. Elles peuvent intervenir entre trois et quatre heures justement pour donner du répit à l’aidant tellement pris dans son rôle qu’il finit pour s’oublier.

Sophrologie

Inspirée de l’hypnose et de disciplines orientales telles que le yoga ou le zen, la sophrologie est une méthode de relaxation de type dynamique qui a pour objectif de transformer les angoisses et les phobies en pensées positives. Cette pratique psycho-corporelle s’appuie essentiellement sur la détente physique, obtenue grâce à des exercices de respiration, et la visualisation d’images apaisantes. Cette activité est proposée aux aidants au même moment que la stimulation cognitive est proposée aux aidés par les ASG.

relais mémoire

Service fourni par des assistants des soins en gérontologie qui interviennent auprès des aidés (soit en collectif, soit à domicile) pour proposer des activités de stimulation cognitive (sortir, photo-langage, musicothérapie, mathématiques, dessins, jeux de société, atelier cuisine, lecture...). Cette intervention vise à libérer les aidants quand ils sont en situation d’épuisement. L’assistant passe un moment avec l’aidé tandis que l’aidant a la possibilité d’avoir un temps pour soi.

partenaires

Les aidants sont encouragés à monter un dossier individuel, en lien avec les partenaires (France Alzheimer, France Parkinson, des neurologues, des médecins...), pour proposer toute information concernant les meilleures prestations qui existent.

Qui sont les aidaNts ?

Aidant.e :

 

« Personne qui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne d’une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap. »

Article 51 de la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

8 à 11 millions
8 à 11 millions

Nombre d’aidants en France (1 français sur 6)

press to zoom
90 %
90 %

aident un membre de leur famille, dont 52 % un de leurs parents.

press to zoom
61 %
61 %

des aidants travaillent

press to zoom
8 à 11 millions
8 à 11 millions

Nombre d’aidants en France (1 français sur 6)

press to zoom
1/9

Source : Baromètre 2019, Fondation April et BVA

09_edited.jpg
Marie Jose DIAZ
assistante des soins en gérontologie (ASG)

 « Quand je vais chez la personne, je veux qu’elle passe un bon moment, qu’elle se sente bien et utile. D’abord, j’apprends l’histoire de vie de la personne et j’essaie toujours de la valoriser par rapport à sa vie. Je suis à la MDA presque depuis sa création. Au début, je pensais que je n’étais pas capable d’animer un groupe. J’ai trouvé finalement que le groupe était passionnant parce qu’ils s’entraident les uns les autres. J’ai trouvé ça magnifique ! »

Latufa ALI HAMADA
Latufa Ali Hamada

Psychologue

Aujourd’hui, on essaie de donner aux aidants une place au sein de la société. Beaucoup de personnes se sentent isolées de part leur statut. On est justement là pour leur dire « vous n’êtes pas seul, on est là pour vous et vous faites partie de la société ».